Accueil > Le Grand Tarbes > Les communes > Barbazan-Debat

Barbazan-Debat

Maire

Jean-Christian PEDEBOY

Adresse

Mairie de Barbazan-Debat
65690 Barbazan-Debat
Tél. : 05-62-33-95-67
E-mail : mairie.barbazan.debat65@wanadoo.fr
Site web : http://www.barbazandebat.fr/

Population  : 3 530 habitants

Géographie
 

La commune s’étend à cheval sur une portion de la plaine de Tarbes et sur une terrasse alluviale qui s’élève d’environ 100m au-dessus de la plaine.

Les coteaux, parce que trop raides, ont peu d’usage agricole. Ils sont donc occupés par un lambeau forestier renforçant la barrière visuelle du relief.


Histoire
 

Fréquenté dès la préhistoire (armature de flèche en silex), Barbazan connaît à la fin de cette période un peuplement de tribu celtibère stable, autour de l'oppidum de Piétat, lieu de rencontres et d'échange, vraie citadelle en terre et en bois à double enceinte avec fossés et talus.
Puis 600 ans avant JC, Les "Bigerrions" peuplent la Bigorre avant l'occupation romaine par Crassus, lieutenant de César.
Le village prend alors son nom de ''Barbatius'' dérivé du nom d'homme en ''gallo-romain'' modifié par la locution adverbiale ''Debat' (au nord) par rapport à Barbazan-Dessus.
En 412, la Bigorre est envahie par les wisigoths dont un des rois Alaric, gouverne Goths et Bigourdans selon un extrait du code théodosien. D'après la tradition très controversée, il aurait fait creuser le canal qui arrose Barbazan-Debat dans la plaine de Tarbes.
L’église sera reconstruite au XIX siècle à l’extérieur du bourg. - Le mobilier du XVIIe et XVIIe s. a été rapporté à la suite d'un incendie ou d'inondations de l'ancienne église. Au 20ème siècle, le village apporte son tribut en hommes dans les deux guerres mondiales et celle d’Algérie.
Lors de la Seconde Guerre mondiale, Jean Lansac, maire de Barbazan-Debat, est déporté à Buchenwald où il retrouve le maire de Tarbes Maurice Trélut.
Un résistant ARRIBARAT est abattu et une stèle est érigée en bordure de la côte de Piétat.
Le 19 août 1944, intervient la libération de Tarbes et des environs. La côte de Piétat est de nouveau le théâtre d’un dernier combat entre la section Vergnes des maquisards retardant un convoi allemand partant pour la Normandie où a lieu le débarquement.

Lieux & Monuments

La vie communale de Barbazan-Debat s’organise autour de la mairie et de la salle des mariages, deux bâtiments rénovés et adaptés à l’accueil du public. La salle des mariages abrite dans ses murs la bibliothèque Paulo COELHO, membre du réseau du Grand Tarbes.

Le centre social, salle des fêtes et gymnase, en lien avec les associations  sont des lieux de la vie sociale Barbazanaise.

Le complexe sportif Pierre BORY comprend des terrains de football, de rugby et de tennis dont un terrain couvert. Ces infrastructures sont fréquentées par des sportifs de tous niveaux qui offrent régulièrement au public barbazanais un spectacle de qualité.

L’état du patrimoine communal est préservé par des travaux conséquents dont les plus récents ont été réalisés à l’église du village et à la chapelle de Piétat, lieu de pèlerinage.

La rénovation du cœur du village entreprise récemment a permis  la construction d’une halle venant compléter l’offre de commerces de proximité, à place de l’Europe. Un marché de produits locaux  se tient les mercredis et vendredis matins permettant aux personnes sans moyens de locomotion de trouver sur place des produits de première nécessité de qualité.

Des pavillons de plein pied réservés pour les personnes de plus de 65 ans sont organisés autour d’une salle d’activités permettant de développer des activités transgénérationnelles.

 

Les amoureux de la nature peuvent se promener dans le « Bois du Rebisclou », forêt communale vaste et dense qui constitue le poumon de respiration de la commune.