Accueil > Le Grand Tarbes > Les communes > Ibos

Ibos

Maire

Denis Fégné

Adresse

Mairie d'Ibos
Tél. : 05 62 90 61 00
Fax. : 05 62 90 01 89
E-mail : mairie.ibos@ville-ibos.fr
Site web : http://www.ville-ibos.fr/    
Population (rapport INSEE 2012)  :  2 955 (population totale)

Géographie

Ibos est une commune dite périurbaine de l'agglomération tarbaise dans l'aire urbaine de Tarbes. Le territoire de la commune d'Ibos est situé dans la Bigorre sur la plaine de l'Adour à sa rive gauche. Il s'étend également sur le revers et le plateau de Ger à l'ouest. Sa superficie est vaste avec 3 288 hectares.
Le bourg ancien est installé sur les rives du Mardaing, peu éloigné du pied du plateau.
La forêt occupe une superficie de 792 hectares, soit 24 % du territoire de la commune dont le bois du Commandeur, propriété communale depuis 1370, abrite de nombreux sangliers et chevreuils.
Les communes limitrophes sont, à l'ouest, Ger, au sud, Azereix et Juillan, à l'est Tarbes et partiellement Bordères sur l’Echez, au nord,Orois, Pintac et Bordères. Le Pouey fait partie de la commune d'Ibos.

Histoire

La collégiale Saint-Laurent d'Ibos est plus connue sous la désignation raccourcie "Collégiale d'Ibos". L'édifice trône au cœur de la ville d'Ibos. Il s'agit d'un édifice gothique datant du 14éme siècle et longtemps strictement tourné vers le culte catholique. Des évènements musicaux y sont aujourd'hui aussi organisés. Somptueusement éclairée la nuit, elle est, à toute heure, un élément marquant du paysage local. Visible de loin, elle est notamment observable depuis l'autoroute A64. Extérieurement, la "collégiale" se caractérise par la monumentalité de son chevet à clocheton et celle de son clocher-donjon carré comportant une horloge frontale. Le parement des murs, mis à nu en 1908, laisse apparaître briques et galets. L'entrée se fait par un porche de pierre tranchant par sa plus grande modernité. A l'intérieur, se déploie une nef de style languedocien. Datant de la fin du 14ème siècle, elle constitue la partie la plus ancienne de l'édifice. L'imposant chœur, du début du 15ème siècle, est polygonal à sept pans, chaque pan comportant de hautes baies à meneaux. De chaque côté de la nef, six chapelles se logent entre les contreforts.
La collégiale est riche d'un mobilier datant du 17ème siècle et 18ème siècle, dont une chaire attribuée à Marc Ferrère et une statue espagnole en bois de Saint Laurent, auquel la collégiale est dédiée.

Economie

La traversée rectiligne de la RD 817 dans la plaine d'Ibos, axe de liaison quasiment unique pendant longtemps entre Tarbes et Pau, a polarisé le développement d'une vaste zone d'affaire regroupant au-delà du centre commercial et culturel Le Méridien, de nombreuses grandes surfaces et boutiques spécialisées. Situé à proximité du péage de l’A64 et dans le prolongement du Parc de Bastillac Université, le Parc d'activités des Pyrénées entend, lui, accueillir de nouvelles entreprises. Un centre de formation Veolia devrait y voir le jour sous peu. La société Végéplast, précurseur dans le domaine du plastique biodégradable, souhaiterait elle aussi s'y implanter.

 

Parc d'activités des Pyrénées